Maurrin

Le temps ne s’est pas refroidi depuis hier, bien au contraire, et la première satisfaction de la journée est de voir les gradins des arènes de Maurrin copieusement garnis.

Spectacle agréable, à condition d’avoir avec soi une bouteille d’eau fraîche pour se désaltérer.

Jésus Mejias Garcia a reçu le prix de la meilleure faena, et Antoine Madier une oreille pour sa mise à mort.

 

Et un grand merci à notre ami Christian SIRVINS pour son reportage photo, notre photographe étant à la plage !...