Gamarde

 

Deuxième corrida organisée par la Peña Gamardaise avec l’élevage des Banuelos. Le président Pascal Lavigne n’aura eu qu’une seule occasion de sortir le mouchoir blanc pour le premier toro de Thomas Dufau, et n'a pu faire souvent appel à l’excellente musique de la peña Al Violin.

Tout ceci à cause de toros faibles. On s’attendait à mieux, et ni Pepe Moral, ni Roman Perez ne parvinrent à nous faire vibrer.

Peut-être pour la troisième édition ?