Captieux

Pour la 24ème édition de la Féria de Captieux, le soleil était au rendez-vous, mais pas les  novillos de Joselito qui se sont montrés plutôt décevants.

 

La journée avait bien démarré avec la tienta et l’animation musicale assurée par les Armagnacs d’Eauze.

 

Mais notre infirmier anesthésiste Stéphane a fait la connaissance d’un hayon du camion transportant les toros ; bilan quelques points de suture à l’arcade droite et un bel hématome.

A-t-il pu apprécier des débuts prometteurs d’Adrien Salenc et ceux de Carlos Ochoa en novillada piquée, ou de la dernière corrida de Joaquin Galdos Moreno avant son alternative ?

Toujours est-il que l’objectif de notre photographe s’est focalisé sur la pupille de notre malheureux Stéphane et n’a pas immortalisé la sortie en triomphe d’Adrien Salenc.