Aire sur l'Adour

De retour à Aire pour cette deuxième corrida, la journée a débuté par une classe pratique avec, entre autres Bautista Cissé qui s’est illustré en obtenant un trophée sous l’œil éclairé de l’équipe de l’AMAC.

L’après-midi fut laborieux, pas de passage à l’infirmerie, mais cela aurait pu se produire tant les toros se sont montrés difficiles, voire dangereux.

Ce que l’on peut retenir de cette corrida, c’est le courage des trois toreros et le sourire des alguazils.